Il ne vole que les touristes,du Champs-de-Mars

Un homme a avoué avoir volé à des touristes leur appareil photo, alors qu’ils se trouvaient sur le Champs-de-Mars pour admirer la tour Eiffel, mercredi 20 mai 2015. Il a été condamné à trois mois de prison ferme et placé immédiatement en détention.

champs de mars

« Pourquoi vous trouviez-vous dans les jardins du Champs-de-Mars ce mercredi 20 mai 2015 alors que vous déclarez habiter chez votre cousine, au Bourget ? » La présidente du tribunal correctionnel de Paris jugeant les comparutions immédiates, ce vendredi 22 mai 2015, pose sans détours cette question au prévenu qui se tient dans le box des détenus, soit deux jours après son interpellation pour le vol d’un appareil photo numérique, au préjudice d’un couple de touristes mexicains. « J’y vais tous les jours, j’adore cet endroit », répond tout de go Ahmad T., 28 ans, avec l’aide de son traducteur en arabe.

« Vous avez dit voler par « plaisir » ! »

En garde à vue, vous avez dit voler par « plaisir », je cite vos propos. A la tour Eiffel, c’est facile : beaucoup de visiteurs y flânent et ce sont les cibles privilégiées des voleurs comme vous, car ils transportent du matériel, ils ont des téléphones et de l’argent en espèces. Lorsque les policiers vous arrêté, vous aviez 71,90 € sur vous, un iPhone 5, une paire de lunettes de vue de grande marque et une belle montre… Ça interroge ! », lance, interdite, la procureure à l’audience.

« On m’a rattrapé : j’ai rendu le sac »

L’homme se déclare Palestinien, dit être arrivé en France en 2010 et confirme n’avoir jamais effectué de démarches pour obtenir un titre de séjour. « Je travaille un peu sur les marchés, ma cousine m’aide. Je veux rester ici, me marier, et régulariser ma situation. J’ai aussi de la famille qui habite à Lille. » La présidente rappelle au voleur présumé qu’il est jugé en état de récidive légale : Ahmad T. a été condamné une fois déjà pour le même type de faits, en février 2013. « Je reconnais. Je n’arrive pas à croire que j’ai fait ça et que je suis devant votre tribunal », murmure-t-il à l’oreille de son interprète.

Le prévenu avoue avoir pris ce sac d’appareil photo par terre, alors que les touristes se reposaient, sans but précis : « Je ne savais pas ce qu’il y avait dedans. Soit je le gardais pour moi, soit je le revendais. J’ai marché, une dizaine de minutes, et puis on m’a rattrapé : j’ai rendu le sac », précise-t-il.

« Mon client ne s’en est pas pris à une personne âgée : il n’est pas cruel »

Son avocat renchérit : « Mon client n’est pas un délinquant chevronné rompu à l’art du mensonge et du vol. Il a reconnu immédiatement et n’a eu aucun geste agressif. Je rappelle aussi qu’il ne s’en est pas pris à une personne âgée – il n’est pas cruel – mais à des touristes ! C’est idiot, illégal, mais une personne qui a 400 € par mois pour toutes ressources est plus encline à voler qu’une personne justifiant d’un revenu stable » (sic). Soit.

Les réquisitions du parquet ont été suivies par le tribunal : Ahmad T. est condamné à trois mois de prison ferme. Un mandat de dépôt à été délivré à son encontre à l’audience.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s