Cocaïne : le tribunal avait oublié de condamner la mule à une amende

Condamnée à quatre mois de prison pour importation de cocaïne en contrebande, une jeune femme de 22 ans originaire du Paraguay a comparu devant la cour d’appel de Paris, vendredi 29 mai 2015. Le tribunal correctionnel avait oublié de statuer sur les 31 000 € d’amende que les douanes réclamaient…

© Christophe Morin / IP3 (Flickr creative commons) . Roissy, Paris le 29 novembre 2011. Illustration des controles de bagage aux douanes a l aeroport Roissy Charles de Gaulle.
© Christophe Morin / IP3 (Flickr creative commons) . Illustration des contrôles de bagage aux douanes à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle.

Anaïs F. est en larmes. Cette jeune femme de 22 ans, originaire du Paraguay, arrive devant la cour d’appel de Paris, vendredi 29 mai 2015, menottée, encadrée par les gendarmes. Son interprète tente de la calmer. Le tribunal de Bobigny l’a déjà condamnée, en mars, à quatre mois de prison ferme et à l’interdiction de séjourner en France pendant dix ans : la prévenue a été interpellée transportant plus d’un kilo de cocaïne, à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle. Elle n’a pas contesté cette sanction, le parquet non plus. Elle comparaît à nouveau devant les juges pour une formalité, sur laquelle la juridiction de première instance n’a simplement « pas statué », rappelle le fonctionnaire des douanes présent à l’audience. « Le tribunal n’a pas fixé d’amende », explique le président Philippe Prudhomme.

Les douaniers ont réclamé 31 000 €

L’affaire ne prend que dix minutes. « Vous avez été condamnée pour importation et transport de drogue en contrebande. La cocaïne était dissimulée dans vos vêtements. Il y en avait très exactement pour 1 034 grammes. Souhaitez-vous la présence d’un avocat pour vous expliquer sur ces faits ? », demande le juge. « Non, pas d’avocat. Je suis d’accord pour payer l’amende : je travaille, en prison. » « Quand devez-vous être libérée ? » La jeune brune aux cheveux lisses et longs, répond, des trémolos dans la voix, qu’elle doit sortir dans trois semaines environ. Et qu’assurément, elle paiera. Combien ? Les douaniers ont réclamé 31 000 €. La cour a mis sa décision en délibéré au vendredi 19 juin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s