Le trio nie avoir arnaqué une retraitée de 84 ans

Deux femmes et un homme, ressortissants roumains, ont été placés en détention provisoire en attendant leur procès, le 18 juin 2015. Ils nient avoir volé sa carte bancaire à une retraitée de 84 ans.

Les prévenus risquent jusqu'à 5 ans de prison, d'après le code pénal (© Dany&Maryse/cc/Flickr)
Les prévenus risquent jusqu’à 5 ans de prison, d’après le code pénal (© Dany&Maryse/cc/Flickr)

Deux ont une trentaine d’années, une en a 22. Ce trio de Roumains, composé de deux femmes et d’un homme, a été interpellé en flagrant délit de vol aggravé et présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Paris, jeudi 21 mai 2015. Ce que la police leur reproche : « Soustraction de carte bancaire au préjudice d’une personne âgée de 84 ans, suivie jusque dans le hall de son immeuble », rappelle la présidente, qui déclare aussitôt ne pas vouloir juger l’affaire immédiatement. « Un simple message a été laissé sur le répondeur de cette vieille dame : j’estime que ce n’est pas suffisant. Elle mérite tout de même d’être représentée ! », fulmine-t-elle devant le rang de la partie civile, vide d’occupants.

« Je ne connais pas ces personnes »

Du côté du box des détenus, au contraire, il y a du monde. Un interprète, des avocats commis d’office, les trois prévenus, donc, et leurs gardiens. « Je suis en France depuis deux semaines seulement. J’habite dans un camp près d’Evry. Je suis baby-sitter en Roumanie. Je ne connais pas ces personnes. On n’a rien volé », plaide Penelopa, la plus âgée des suspectes. L’homme, mécanicien-électricien, dit n’avoir été que de passage à Paris car il se rendait en réalité en Belgique, « le jour où il a croisé la route de ces deux femmes », qu’il ne connaîtrait pas non plus, selon son conseil.

Sous mandat de dépôt, tous les trois

La juge s’emporte : « Oui, il y a beaucoup de vieilles dames à Paris, et donc beaucoup d’argent à récupérer ! Vous affirmez n’avoir été que de passage ? Vous avez été condamné quatre fois en France : à Dijon pour vol en réunion, à Niort pour escroquerie, à Agen pour vol et en Haute-Savoie pour recel et récidive de vol ! ». Et d’annoncer : « Vous ne serez pas jugés ce soir mais le 18 juin 2015. En attendant, vous êtes placés sous mandat de dépôt. Tous les trois ! ». Dans le box : plus un mot, tout le monde tourne les talons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s