Alcool et cannabis au volant : « C’est à cause du pollen »

Un habitant de Nanterre âgé de 20 ans a été condamné à deux mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris pour diverses infractions au code de la route, dont le refus de se soumettre aux tests de dépistage d’alcoolémie et d’usage de drogues. Il a été placé sous mandat de dépôt.

Illustration (Direction générale de la police nation/Creative commons/Flickr)
Illustration (Direction générale de la police nation/Creative commons/Flickr)

Audience des comparutions immédiates au tribunal correctionnel de Paris, vendredi 12 juin 2015. Mehdi K., tout juste 20 ans, arrive pour la première fois de sa vie devant la justice des adultes, encadré par des gendarmes. Dans le box de détenus, froissé après une journée et une nuit de garde à vue, il peine à articuler. « Je reconnais avoir conduit mais je ne savais pas que la voiture n’était pas assurée. » La bouche encore pâteuse et le regard las, le jeune homme se tient par les poignets, dans le dos, les épaules tombantes. La présidente est en train d’expliquer le motif de sa présentation aux juges. « Vous avez été interpellé la veille, vers 4h30 du matin, boulevard de Clichy,  au volant d’une Renault Twingo. Vous transportiez trois passagers. On vous reproche l’usage de cannabis, la conduite en état d’ivresse, sans assurance donc, mais aussi le refus de vous soumettre aux tests de dépistage d’alcoolémie et de drogues. Vous avez tout refusé : l’éthylomètre, le prélèvement sanguin et les analyses urinaires. Ce qui constitue également un délit, monsieur. »

« Les policiers me l’ont mis de force dans la bouche »

Lent, Mehdi K. prend la parole au premier silence. « J’étais pas alcoolisé : j’ai pas réussi à souffler dans l’éthylomètre. J’ai essayé quatre ou cinq fois mais j’ai pas assez de souffle : je suis asthmatique. Et pis j’ai pas fait de propos incohérents (sic) : j’ai pas bu une goutte. » « Vous sentiez fortement l’alcool monsieur et vos yeux étaient rouges », rappelle la présidente. « C’est le pollen, je suis allergique. » « Le test salivaire s’est tout de même révélé positif au cannabis ! », reprend la magistrate. « Mes potes, dans la voiture, étaient en train de fumer. Les policiers me l’ont mis de force dans la bouche. Mais c’est pour ça que j’ai dit non aux analyses : c’est ce que le médecin m’a dit de dire. » Déjà « signalisé » pour les mêmes faits quinze jours plus tôt et convoqué en septembre pour en répondre, le jeune homme, malgré son air cotonneux, a réponse à tout.

Il se fait passer pour un autre mais… ses papiers sont dans la boîte à gants

« Sept mentions sont portées à votre casier judiciaire, par le tribunal pour enfants. Refus d’obtempérer, outrage, stupéfiants… Il y a de tout et, puisque vous avez toujours bénéficié de mesures éducatives, vous n’avez jamais été en prison. Vous savez que vous risquez d’y aller ce soir, monsieur ? », demande encore la présidente. « Ouais, je sais, mais j’ai rien fait. » Décrit comme nonchalant, sûr de lui et peu participatif, l’enquêtrice sociale a eu du mal à obtenir des déclarations du prévenu. A l’audience, il explique simplement avoir passé un bac professionnel de commerce et avoir un projet « d’achat et de vente de voitures, avec deux associés ». Le procureur s’emballe : « Il nous prend réellement pour des imbéciles ! De plus, lors du contrôle, il a tenté de dissimuler son identité. Mais ses papiers étaient dans la boîte à gants… ». Décision : deux mois de prison ferme, à effectuer le soir-même, annulation du permis et interdiction de repasser l’examen pendant un an.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s